Le simulateur ALAT : SCM

L’épreuve du SCM

simulateur scm alat

Le simulateur de l’ALAT SCM (Simulateur de Coordination de Mouvements) a été conçu pour évaluer votre coordination et votre potentiel à devenir pilote au sein de l’ALAT, bien qu’il diffère d’un véritable simulateur d’hélicoptère.

Le simulateur ALAT est réputé être particulièrement exigeant, voire le plus difficile parmi ceux utilisés dans les autres armées. Il est éliminatoire et s’étend sur deux jours. Si vous échouez le SCM le premier jour, l’aventure s’arrêtera là pour vous.

Il est crucial de comprendre que l’évaluation ne se limite pas à votre aptitude à maintenir correctement les paramètres du simulateur ; elle concerne également et surtout votre capacité à progresser dans un environnement inédit comme dans le SCM.

S’entraîner au simulateur doit donc se faire avec parcimonie et de manière méthodique. Trop s’entraîner pourrait compromettre vos chances de réussite.

Pendant l’épreuve, vous serez placé dans l’obscurité complète, en position de pilote (à droite dans la cabine). Au centre de celle-ci, l’écran qui vous permettra de “piloter”.

Revenons brièvement sur les commandes de pilotage d’un hélicoptère et, par conséquent, celles du simulateur :

simulateur scm alat
  1. Le Cyclique : Cette commande se trouve entre les jambes du pilote et ressemble à un “joystick”. 
  2. Le Collectif : C’est la commande, située à gauche du pilote et ressemble à un grand levier. 
  3. Les Pédales : Situées aux pieds du pilote.

Ces trois commandes fonctionnent de manière interdépendante et doivent être gérées simultanément par le pilote pour contrôler efficacement l’hélicoptère.

Le simulateur SCM – Jour 1

Vous êtes au premier jour de la sélection, installé dans la cabine de test du simulateur, les commandes à portée de main. Initialement, ces indicateurs sont à leur position de départ.

Voici comment fonctionnent les commandes :

  • En manipulant le manche de pas cyclique (main droite), l’indicateur bleu bouge verticalement et s’incline.
  • En bougeant le levier de pas collectif (main gauche), l’indicateur vert monte ou descend.
  • En utilisant le palonnier (pédales), l’indicateur rouge se déplace latéralement.

L’épreuve consiste en 4 séries de 4 minutes, la première étant une série d’essai pour se familiariser avec les commandes.

Le déroulement de chaque série est le suivant :

Au début, une forme géométrique de couleur spécifique (rouge, orange, vert) apparaît au centre de l’écran pendant 5 secondes pour mémorisation avant de disparaître. Ensuite, le test commence : pendant 4 minutes, toutes les 2 secondes, l’ordinateur déplace aléatoirement les indicateurs. Votre objectif est de maintenir chaque indicateur à sa position originale.

De plus, une lampe s’allumera brièvement à différents moments, affichant une forme que vous devrez comparer à celle mémorisée au début. Vous compterez les reconnaissances correctes.

Une fois les 4 minutes écoulées, vous saisirez le nombre de reconnaissances sur un clavier numérique tactile. Après la série d’essai, les 3 séries suivantes seront évaluées. Entre chaque série, une minute de pause est accordée pour se détendre, sans notation.

Après la dernière série, vous attendrez en salle d’attente pour savoir si vous passez à la prochaine étape.

Le simulateur SCM – Jour 2

Nous reprenons le principe de la veille, mais cette fois sans série d’essai : vous enchaînerez directement les trois séries de trois minutes (toujours avec une minute de pause entre chaque), avec quelques nouveautés.

Cette fois, vous porterez un casque diffusant un bruit de fond. Pendant les trois minutes de test, en plus de surveiller les lampes et de recentrer les indicateurs comme la veille, vous devrez être attentif à deux sons distincts : un grave et un aigu.

  • À l’écoute d’un son aigu, appuyez rapidement avec le pouce gauche sur un bouton situé sur le levier de pas collectif ;
  • Pour un son grave, utilisez le pouce droit sur un bouton du manche de pas cyclique.

En parallèle, des nombres s’afficheront brièvement sur l’écran, à mémoriser. Il y aura quatre nombres par série : trois à un chiffre, le dernier à deux chiffres. À la fin de chaque série, saisissez ces nombres dans l’ordre, ainsi que le nombre de lampes reconnues, sur le clavier numérique.

En résumé, sur les trois séries de trois minutes, vous devrez :

  • Rétablir la position des indicateurs.
  • Mémoriser la forme géométrique colorée.
  • Compter les apparitions de la forme.
  • Mémoriser les nombres affichés.
  • Réagir rapidement aux sons.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *