S’entraîner et réussir

Les palonniers

Afin de rendre l’expérience unique, nous envisageons de développer un test en ligne pour les palonniers. Il est évident que celui-ci n’aurait pas vocation à vous entraîner (quoique), mais serait disponible à titre informatif. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions par e-mail à contact@devenez-pilote.fr.

Vous serez donc généralement appelés par groupes de quatre ou huit pour le test des palonniers.

Une fois installé dans votre cabine, vous aurez en face de vous, sur la partie supérieure de la cabine, une “règle” avec une ligne blanche au milieu qui vous servira de mire. Au bout de la cabine, sur un trépied, se trouve une “boîte” avec trois cibles. Celles-ci s’allumeront de manière aléatoire pendant l’exercice, et l’objectif sera d’aligner la règle avec la cible active (illuminée).

Nous détaillerons plus tard les séquences d’allumage des cibles.

 

Le déroulé de l’épreuve.

Avant de commencer l’exercice, une phase d’acclimatation de 30 secondes vous sera accordée afin de tester la réactivité de la cabine.

Passé ce délai, vous aurez pour instruction de revenir à la position initiale, et l’exercice pourra commencer. L’épreuve se déroulera en sessions de 30 secondes chacune, avec un total de 8 sessions.

Le test peut être divisé en trois parties :

Durant les deux premières sessions, l’objectif sera de viser uniquement la cible centrale et de revenir en position initiale dès l’extinction de la lampe.

Pour les sessions 3 et 4, toutes les cibles peuvent s’illuminer de manière aléatoire, mais elles incluront toujours la cible centrale dans la séquence. Par exemple, l’ordre pourrait être : gauche, milieu, droite, milieu, droite, milieu, gauche, etc.

Dans les quatre dernières sessions (sessions 4 à 8), les cibles s’allumeront de façon totalement aléatoire, pouvant être à gauche, au milieu ou à droite.

Comprendre le fonctionnement pour mieux réussir.

Afin de réussir le test des palonniers, il est essentiel de comprendre comment il a été conçu. La cabine est entièrement mécanique, et les palonniers sont montés sur des ressorts. Vous êtes assis dans une cabine de pilotage avec un manche fixe au milieu qui ne bouge pas, et les palonniers au niveau des pieds, qui ne sont pas réglables. Votre cabine peut basculer de droite à gauche en actionnant les palonniers et sera initialement positionnée sur l’un des côtés.

Pour décrire au mieux la sensation de “pilotage” de la cabine, nous pouvons la décrire de la manière suivante :

Le “rail” sur lequel est posée la cabine a une forme de demi-cercle, expliquant ainsi la position instable de la cabine. Dans notre schéma, la boule rouge représente la cabine, et le demi-cercle représente le rail. Sur la représentation du milieu, la cabine (boule rouge) est en équilibre au sommet du rail, ce qui rend la cabine totalement instable et susceptible de basculer à droite ou à gauche.

Les quatre premières phases seront donc difficiles en termes d’équilibre, mais relativement simples en termes de force dans les jambes, car la cabine est en équilibre au sommet de son rail. Il vous faudra jouer avec les deux palonniers pour maintenir l’équilibre en haut.

Les quatre phases suivantes sont aléatoires, la cible variant de gauche à droite en passant par le milieu. Pour maintenir la cabine en position à gauche ou à droite, vous devrez fournir un certain effort pour la stabiliser.

Prenons l’exemple où vous visez actuellement la cible du milieu et que la cible de gauche vient de s’allumer. Vous devrez d’abord donner une légère impulsion vers la gauche pour permettre à la cabine de basculer vers la gauche, puis exercer une pression sur le palonnier droit pour freiner la chute de la cabine et stopper la règle devant la cible. La même méthode devra être appliquée pour la cible de droite.

Attention, si vous passez de la cible de gauche à celle de droite en donnant une impulsion trop forte, vous pourriez dépasser la cible de droite en atteignant la position haute de votre règle, en raison de l’inertie de la cabine. Cela demandera également beaucoup d’énergie pour arrêter la cabine. Le test est réputé pour être fatigant, donc économisez vos force.

En conclusion, soyez attentif aux mouvements brusques pour changer de côté. Soyez réactif tout en contrôlant vos actions. La précision est essentielle pour obtenir le maximum de points possible.

Les conseils

Ajustez votre position dans la cabine pour optimiser votre confort et l’accès aux commandes. Commencez par trouver l’équilibre initial de la cabine, puis procédez à une stabilisation fine avant de vous concentrer sur la visée de la cible allumée. Il est crucial d’anticiper la réaction de la cabine aux mouvements et de rester à la fois réactif et précis, en évitant les mouvements excessifs lors de l’alignement avec la cible. Soyez conscient de l’inertie de la cabine.

Il a été dit que les pilotes de planeur/avion auraient plus de facilité à réussir ce test. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas d’expérience de vol, le pilotage n’apporte rien de spécial à ce test, si ce n’est de ne pas avoir à réfléchir à quel pied appuyer lorsque vous souhaitez déplacer votre cabine d’un côté à l’autre.

Vos oreilles seront également vos alliées pour ce test, car la cabine est équipée de 6 capteurs, soit 2 pour chaque cible : un capteur d’entrée et un de sortie.

Lorsque vous entrez dans la bonne zone, vous entendrez ce capteur émettre un son une première fois, et si vous en sortez, il émettra un second son. Certains de vos collègues peuvent être bruyants, mais essayez de rester concentré.

Le bruit émis par le capteur est semblable au “clic” d’un stylo.

FAQ du jour J

Nous complèterons les FAQ avec les questions / remarques que nous recevrons.

  • Que faire pendant la phase d’échauffement ?
    • Lors de la phase d’échauffement, entraînez-vous uniquement à partir d’un côté en mode “repos” et stabilisez-vous au milieu. Vous n’aurez pas le temps de faire autre chose, et cela vous préparera pour la première phase.
  • Quelle action faire au top départ et combien de temps après une LED s’allumera-t-elle ?
    • Le signal de départ de la phase est indiqué par un son semblable à un ‘beeeeeeeeemp’. La première LED s’illuminera environ 3 à 4 secondes après ce signal. Pour optimiser l’effort, dès que vous entendez le départ, il est conseillé de stabiliser rapidement la cabine en position centrale. Cela vous permettra ensuite de vous orienter vers les LEDs plus aisément.
  • Je pense que j’ai loupé les palonniers, que puis-je faire ?
    • Même si vous avez l’impression de ne pas réussir à l’épreuve des palonniers, restez concentré. En effet, une bonne performance à l’épreuve de mathématiques peut compenser une note moins élevée aux palonniers.
  • Doit on tenir le manche pendant l’épreuve ?
    • Oui, pendant les consignes, il est précisé que vous devez avoir les deux mains sur le manche. Attention, celui-ci est monté sur un ressort et est donc tout mou. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous aider de celui-ci pour vous stabiliser.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *